22.10.13

PETIT-DÉJEUNER FRUITÉ [BATTLE FOOD #12]


Au troisième top, il sera exactement 7h! C'est l'heure de la Battle Food... Comment ça, il n'est pas 7h? Ce n'est plus l'heure du petit-déj alors, mais il n'est pas trop tard pour la Battle, la 12è. Défi culinaire lancé par Sunrise Over Sea, petit plaisir entre blogueuses, chaque mois un nouveau thème. J'en ai mis de coté quelques unes, mais pour l'anniversaire, je me devais de répondre présente. D'autant que le thème lancé par Framboises & Bergamote était alléchant: LE PETIT-DÉJEUNER.

Alors moi, mon petit-déjeuner, je l'aime brioché. Je varie les associations autour d'une même recette de brioche en lui ajoutant parfois des pépites de chocolat, de la pâte a tartiner ou comme ici, des fruits et du lemon curd. On se rapproche un peu du pudding du coup.


Cette battle aura été un peu éprouvante pour moi [enfin pour mon estomac surtout]. J'avais fait une première série de photos il y a une quinzaine de jours et puis hier quand j'ai voulu les mettre sur le blog, elles étaient affreuses. Alors sur un coup de tête, j'ai tout refait, parce que mon petit-déjeuner, je l'aime aussi gai, coloré, fruité, vitaminé... et je ne voulais pas des photos tristounettes! Bon, je ne suis toujours pas convaincue par le fond noir, mais quand ça veut pas, hein...


LE LEMON CURD
[pour 2 pots]

- 1 citron jaune
- 2 citrons verts
- 120g de sucre
- 75g de beurre
- 3 oeufs
- 1 CS de maïzena

Fouetter les oeufs et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse
Ajouter le jus des citrons puis la maïzena tamisée
Verser le tout dans une casserole et mettre sur feu moyen
Ajouter le beurre découpé en morceaux
Retirer du feu des que le mélange a épaissi [après quelques bouillons]

LA BRIOCHE

- 11cl de lait 1/2 écrémé
- 50g de cassonade
- 35g de beurre
-1 oeuf
- 1 pincée de sel
- 250g de farine
- 1 sachet de levure de boulanger

Si vous avez une machine a pain, verser tous les ingrédients dans l'ordre dans la cuve et choisir le programme pâtes levées. 
Sinon, vous pouvez pétrir a la main ou au robot et laisser pousser la pâte pendant 2h. 
Façonner ensuite 4 boules de pâte et les mettre au four 25 a 30 min a 180 degrés.

PRÉPARATION
[pour 4 personnes]

- 4 yaourts crémeux a la vanille [type yaourt a la grecque]
- environ 250g de fruits rouges [surgelés de la récolte de l’été dernier ou bien surgelés tout court]

Verser un yaourt dans chaque bol, puis quelques fruits rouges. 
Disposer la brioche au milieu. 
Verser du lemon curd tout autour
Remettre des fruits par dessus
Laisser le yaourt imbiber la brioche pendant 20 minutes
Placer au four 10 a 15 minutes a 180 degrés, cela permet au yaourt d’épaissir un peu et de déguster son petit-dej tout chaud!



Cette recette permet de passer une matinée sans petit creux... Il y a tout ce qu'il faut dedans, laitage, féculent, fruits, de quoi faire le plein d’énergie!

Pour trouver d'autres idées de recettes pour le petit-déjeuner, rendez-vous sur le blog de Framboise & Bergamote , vous y trouverez la liste des participantes. Toutes les photos sont également sur pinterest, sur le board spécialement créé par By Plou.



Si vous voulez soutenir mon blog pour la finale du concours du blog créatif chez Marie Claire Idées [un petit clic par jour] c'est ici:

18.10.13

LE [DIY] QUI DÉCOUPE TES CHAUSSETTES



















Aujourd'hui, je vous propose un petit DIY bien sympa, qui va vous permettre de customiser un gilet en lui ajoutant des poches, coupées dans une paire de chaussettes. Aucune difficulté pour la réalisation, pas besoin d’être une couturière experte... Les coutures sont réalisées a la main avec du fil et une aiguille. L’idée n'est pas de recycler une vieille paire de chaussettes trouée ou abîmée, mais plutôt d'en choisir une qui vous plait vraiment et que vous pourrez mettre en valeur, vous obtiendrez un gilet unique!
Et comme chez moi, c'est le pays de la sandale, ça a été l'occasion d'utiliser une paire de chaussettes que j'aimais bien, mais que je ne pouvais jamais porter...




































Le matériel nécessaire:
- un gilet
- une paire de chaussettes
- du fil a coudre
- une aiguille
- un feutre pour tissu
- une paire de ciseaux
- quelques épingles




















Première étape:
Découper un rectangle dans la partie haute de la chaussette, puis découper la longueur d'un des cotés.
Vous obtiendrez un carré d'une seule épaisseur.





Deuxième étape:
Déterminer la position de la poche et la marquer au feutre pour tissu
Placer le carré de chaussette dessus et rentrer les bords a l’intérieur.
Épingler le contour et coudre a la main, a environ un centimètre du bord.





























Et voila, un gilet tout neuf et personnalisé!


Et sinon, c'est la finale du concours du blog créatif chez Marie Claire Idées. Vous pouvez me soutenir en votant une fois par jour pour le blog {plus que 13 clics jusqu’à la fin du mois, bonne nouvelle, non?}



11.10.13

LA COMPOTE DE POMMES AVEC DU CARAMEL DEDANS
























Les choses simples prennent souvent une tout autre dimension quand on les fait soi-même. S'est le cas de la compote de pommes par exemple. Il n'y a pas si longtemps, je l'achetais en pot; et les pommes n'avaient d'autre avenir que d’être croquées telles-quelles. Et puis un jour, un trop plein de pommes a la maison et une envie de dessert léger m'ont poussée a leur trouver une autre utilisation qu'une tarte ou un cake. L’idée de la compote est tombée a pic car depuis, mon amoureux m'en réclame toutes les semaines, il n'est plus question d'aller en chercher au magasin! 

En ce qui concerne le caramel au beurre salé et le pralin, c'est un peu différent. Ce sont des choses qu'on ne trouve pas ici, alors si on veut en manger (a part les colis de la famille), il n'y a pas d'autre alternative que de mettre la main a la pâte. Et ça tombe bien, parce que manger une bonne compote de pommes [avec plein d'autres trucs dedans] qu'on a entièrement faite soi-même, ça donne un résultat super gourmand!




























1] LA COMPOTE:
Des pommes, autant que vous voulez! Les faire cuire a la vapeur puis les mixer, c'est tout...

2] LE CARAMEL AU BEURRE SALÉ:
pour un pot
- 200g de sucre
- 60g de beurre salé
- 16 cuillerées a soupe de lait

Verser le sucre dans une casserole, ajouter le beurre coupé en morceaux et laisser fondre sur feu doux. Laisser sur le feu jusqu’à l'obtention d'une jolie couleur. Ajouter ensuite le lait tout doucement et faites bien attention aux éclaboussures (ma cuisine toute entière a mangé du caramel !). Laisser sur le feu quelques minutes pour faire épaissir un peu. Verser ensuite dans un bocal.

3] LE PRALIN:
pour un pot
- 50g de noisettes
- 50g d'amandes
- 100g de sucre

Faire griller les noisettes et les amandes a sec dans une poêle. Pendant ce temps, faire fondre le sucre (a sec également) dans une casserole et laisser sur le feu jusqu’à obtention d'une coloration. Retirer le plus possible la peau des noisettes, puis étaler le mélange noisettes/amandes sur du papier sulfurisé, verser le caramel par dessus. Laisser durcir. Casser en morceaux et passer au mixeur.

Maintenant vous pouvez faire votre petit mélange: un peu de compote, un peu de caramel et un peu de pralin...

Bon appétit!































Si vous aimez la compote (et un peu mon blog aussi), vous pouvez me soutenir pour la finale du concours du blog créatif chez Marie Claire Idées, c'est juste ici:





7.10.13

APPELEZ-MOI EMILE

Avez-vous deviné l'objet de ce billet? Une nouvelle tenue pour mon homme... une cravate, un noeud papillon a rayures peut-être? Eh bien non, rien de tout ça! Il s'agit d' un pantalon, mon tout premier. J'ai voulu essayer le modèle 118 du Burda d'Aout 2013, que je trouvais très joli porté avec le top a basque ou la veste assortie. Sauf qu'un pantalon, ça me paraissait beaucoup plus délicat a coudre qu'une robe. C'est surtout le résultat qui me faisait peur, le moment fatidique de l'essayage et ses plis disgracieux éventuels... 

Finalement, tout s'est plutôt bien passé, puisque j'ai même choisi de vous montrer la toile. Si vous comptez faire ce modèle, sachez tout de même qu'il taille grand. J'ai coupé mon 36 habituel et j'ai finalement dû tout reprendre pour ne pas le perdre en route! Mais en fait, je l'aime bien dans ce chambray bleu ciel, la coupe droite fait de grandes jambes... surtout accompagné de talons.

Je me faisais toute une montagne des poches passepoilées et sincèrement, je ne pensais pas être assez minutieuse pour les réaliser correctement. Pourtant, mis a part le fait qu'il y a pas mal d’étapes a respecter, elles étaient convenables du premier coup. Ça m'a même beaucoup plu d'apprendre cette technique en suivant le tuto de Poppykettle. Depuis je me suis souvenu que Caro en avait fait un aussi, en français en plus, a tester la prochaine fois!


A part ça, c'est l'heure de la finale du concours du blog créatif chez Marie Claire Idées! Comme la dernière fois, vous pouvez me soutenir en votant une fois par jour pour la Thai qui Riz.. et moi je vous dis MERCi !!


2.10.13

[SUR MESURE]



Il y a un peu moins d'un an, je vous présentais ma robe officier, souvenez-vous, c’était ici. C’était un peu ma robe fétiche, un style qui me convenait particulièrement. Je l'ai donc pas mal portée et les boutons en métal que j'avais ajoutés dans le dos ont fini par déchirer le tissu. Il a alors fallu lui trouver une remplaçante! Je souhaitais rester dans le même esprit tout en cousant un modèle adapté a ma silhouette cette fois, et dont je sois sure de la solidité pour pouvoir le conserver des années... parce que je suis une fille qui porte ses fringues pendant des lustres!

Dans mon cahier des charges, figurait la notion de sur-mesure: je voulais des découpes qui s'adaptent parfaitement a ma morphologie tout en ayant une marge d'aisance pour être libre de mouvement. Comme j'avais travaillé sur le Dress Style Book plusieurs fois, c'est ce modèle que j'ai choisi, tout en ajustant les pinces a la poitrine et a la taille. Puis il me fallait un petit décolleté pour féminiser la coupe, ajouter des manches pas trop strictes et enfin transformer les pinces de la jupe en plis creux.

Sur le papier c’était bien joli tout ça, mais le découd-vite m'a été d'une aide précieuse sur ce coup la...
Les manches notamment, ont été montées et démontées plusieurs fois car j'ai testé 3 modèles différents! Au final, j'y ai passé une douzaine d'heures [on dirait pas comme ça, hein?], mais le résultat est exactement celui que j'attendais. De mon point de vue, elle n'a pas de défaut et c'est assez rare pour être souligné chez une couturière amatrice qui a toujours a redire sur les finitions!









































Et a part ça, les votes ont commencé pour la finale du concours du blog créatif 2013 chez Marie Claire Idées. Comme la dernière fois, vous pouvez voter tous les jours pour me soutenir, alors a vos souris... et moi je vous dis MERCi !