31.5.13

Robe corail argenté ou dessert { Faut-il choisir? }




 Une petite robe qui a mis longtemps a voir le jour ! D'habitude quand je commence un projet couture, j'ai tellement hâte de voir le résultat, que l'affaire est bouclée en une journée, voire 2 maximum. 
La, j'avais choisi le patron, un modèle de chez Burda que j'ai déniché je ne sais trop comment car il s'agissait en fait d'une sous-robe. Puis j'ai fait ma toile dans un tissu a fleurs que je n'aimais plus et au moment de l'essayage, j'ai trouvé que mon tissu n’était pas si mal que ça finalement... la coupe de la  robe le mettant vraiment en valeur, sauf qu'elle était un peu trop large. Elle serait alors parfaite en retirant quelques centimètres et en la coupant dans mon tissu préféré qui attendait patiemment son heure depuis des semaines!! 



 Et puis j'ai coupé,cousu {avec des fils assortis dans ma surjeteuse!}, décidé que la fermeture éclair serait placée dans le dos plutôt que sur le coté... et enfin essayé. A ce moment précis, ce fut le drame: un tombé totalement différent de celui de la toile et une coupe vraiment très près du corps... un abus de marges de coutures super mal calculé. Alors je l'ai mise de coté et j'ai réfléchi: était-ce une une bonne idée de lui ajouter une doublure et des bretelles comme prévu? J'avais peur d'obtenir une robe un peu trop chic que je n'arriverais jamais a porter. J'aime les vêtements passe-partout dans lesquels je suis a mon aise. J'ai alors glissé un simple tee-shirt en jersey dessous et découvert que la robe n'avait plus besoin de bretelles, ni de doublure et que le coté chic s’était plus ou moins envolé pour mon plus grand bonheur!





Patron Burda Style janv. 2013: fond de robe 108
Coton corail avec des fils argentés s’apparentant a du lin vu le froissage
Ajout de poches passepoilées en satin bronze
Satin bronze tout le tour de l'encolure

 Alors voila, j'aurais aimé avoir un peu plus d'ampleur au niveau de la taille, mais je l'aime quand même ... tant pis pour le bourrelet de fin de repas, je ne vais pas me priver de dessert pour elle quand même!


27.5.13

Petits biscuits Fraise-Chocolat // Battle Food #8


 Nous voici arrivés a la 8è édition de la Battle Food. C'est Marie, du blog Madeleines et Plumes d'Autruche qui a lancé le thème: LES FRAISES. Alors cette fois, je ne vais pas vous dire que je me suis creusé les méninges pendant 3 semaines pour trouver une recette parce que je suis complètement passée a coté de l'annonce du sujet. Ce n'est qu' aujourd'hui, en voyant quelques photos sur le board collectif créé par Emilie, que je me suis dit que j'avais loupé quelque chose!! La déception m'a alors tout a coup envahie et puis en regardant mes billets culinaires en attente de publication, je me suis finalement aperçue que j'avais une recette qui collait au thème ... peut-être un sixième sens spécial battle food qui se serait développé {peu probable quand même}, ou bien le hasard qui fait parfois bien les choses! C'est donc avec joie que je vous présente mes biscuits fraise-chocolat.


 Les ingrédients {pour 16 biscuits}:

 190g de farine
 120g de beurre salé mou
 60g de sucre
 une dizaine de fraises
 3 cc de jus de citron
 1/2cc d'agar-agar
 80 a 90g de chocolat noir

 Le déroulement:

Commencez par préparer la pâte sablée: mélangez la farine et le sucre, puis ajoutez le beurre mou en faisant une boule dans vos mains. Disposez la pâte dans des petits moules en formant une ligne plus creuse au milieu afin d'y ajouter la fraise et le chocolat {n'utilisez pas d'emporte-pièce, les bords de la pâte s'affaissent lors de la cuisson}. Placez 13 a 15 minutes au four a 180 degrés.

Préparez la pâte aux fraises: mixez les fraises pour les réduire en purée. Versez le jus de citron dans une casserole, ajoutez l'agar-agar sur feu moyen. Ajoutez enfin la purée de fraises en mélangeant et faites bouillir 30 secondes. Versez la préparation dans le creux de chaque biscuits en gardant un peu de place pour ajouter le chocolat par dessus. Placez au frigo environ 30 minutes. 

Faites fondre le chocolat puis l'ajouter sur la couche de fraises et placer a nouveau au frigo 30 minutes.

C'est tellement bon que j'ai dévoré 4 biscuits sans même m'en rendre compte en faisant les photos... ah la gourmande!!

 Bon appétit  




 Vous pouvez retrouver la liste des participantes et leurs recettes alléchantes sur le blog Madeleines et plumes d'Autruche.


24.5.13

Les crêpes qui se prennent pour des {clafoutis}


 Durant mon adolescence , j'ai mangé régulièrement des crêpes épaisses aux pommes pour le petit-dej, préparées par mes petits frères en général.  Vous devez commencez a comprendre que je suis issue d'une famille de gourmands et ce, depuis plusieurs générations. Ma grand-mère réalise des clafoutis aux cerises comme personne, en passant... 
 Mais revenons a nos crêpes. Je vous disais donc, que mes frères, au saut du lit le week-end, préparaient de la pâte a crêpe et comme ils étaient affamés, ils essayaient de gagner du temps en ne faisant qu'une grosse crêpe aux pommes dans une poêle plutôt que plusieurs crêpes fines. En y repensant, j'en ai finalement réalisé cette semaine en variant la recette qu'ils utilisaient. J'ai alors remplacé les pommes par des mangues, mis du lait de coco dans la pâte, ainsi que du jus de citron vert. Au final, ça ressemble beaucoup a un clafoutis... une texture moelleuse mais compacte, avec des fruits et un bon gout exotique!






La recette:
(pour 4 crêpes individuelles ou une seule, familiale)

 1 grosse mangue, ou 2 petites
 le jus d'un citron vert + le zeste si il est bio
 125g de farine
 2 oeufs
 2 sachets de sucre vanillé
 une pincée de sel
 1 cc de levure chimique
 12.5cl de lait de vache
 12.5cl de lait de coco
 un peu de noix de coco râpée

Le déroulement:


 Commencez par préparer la pâte a crêpes: versez la farine dans un saladier, ajoutez la levure, le sel, le sucre vanillé et faites un puits au centre. Ajoutez alors les oeufs, mélangez et versez progressivement les laits en continuant a mélanger. Incorporer enfin le jus de citron. Laissez reposer la pâte pendant 30 minutes.

 Découpez la mangue en dés, puis faites chauffer votre poele avec un peu de beurre. Disposez les dés de mangue dans la poele et versez la pâte a crêpes par dessus, elle doit recouvrir les mangues.
Chaque crêpe se cuit a feu doux, il faut que le dessus de la pâte aie le temps de durcir un peu avant de la retourner, sinon ça s’écrabouille et vous ne pourrez pas la retourner. Comptez 7 a 8 minutes environ, puis 2 a 3 minutes pour l'autre face (une fois qu'elle est retournée, vous pouvez augmenter un peu la puissance du feu). 
Placer dans une assiette et saupoudrez de noix de coco râpée.

 Bon appétit !   








16.5.13

Tartelettes tout chocolat {façon Roses des Sables}



 Je me souviens comme si c’était hier des roses des sables que préparait ma Maman. Elle les façonnait en petites fleurs, les disposait sur la grille du four recouverte de papier sulfurisé, puis les plaçait au congélateur. Mes frères et moi, dès que l'on passait a coté du congèl {bien plus souvent que d'habitude...}, on en piquait une. Alors quand ma maman les rapportait sur la table, pour le dessert ou le goûter, la quantité avait sérieusement diminué, mais on prenait toujours autant plaisir a les manger! 
 Je crois que je n'en avais jamais fait moi-même et j'ai essayé de leur donner une apparence particulière, qui ne se confondrait pas avec celles dévorées pendant mon enfance. L’idée de la tartelette s'est imposée d'elle-même: une base croustillante recouverte de mousse au chocolat pour encore plus de gourmandise! En plus, il y a très peu d’ingrédients et c'est super simple a réaliser.



Les ingrédients pour 6 mini tartelettes:

Pour la base:
★ 50g de Corn Flakes
★ 100g de chocolat noir {du bon chocolat! Comme dirait mon amoureux, tout chocolat qui contient moins de 70% de cacao, n'est pas du chocolat...}

Pour la mousse:
★ 50g de chocolat noir
★ 50g de yaourt a la grecque
★ 2 oeufs
★ sucre en option

Le déroulement:

Commencez par préparer la base des tartelettes: faites fondre le chocolat au bain marie et pendant ce temps broyez grossièrement les Corn Flakes.
Mélangez le tout et disposez dans les moules a tartelettes. Placez au congélateur pendant 1 heure minimum.

Pour la mousse au chocolat: faites a nouveau fondre le chocolat au bain marie, puis ajoutez le yaourt a la grecque et les jaunes d'oeuf. Montez les blancs en neige et ajoutez-les délicatement a la préparation.
Versez dans les bases de tartelettes et placez a nouveau au congélateur.

Un quart d'heure avant de servir les tartelettes, mettez les au frigo afin que la mousse au chocolat ramollisse un peu, elle doit cependant rester glacée. Mettez un peu de poivre moulu sur le dessus pour relever le gout.

★  Bon appétit! 
 

 Quand je relis la liste d’ingrédients, j'ai l'impression d'avoir été bien sage, vous ne trouvez pas? Si vous aimez les roses des sables, comment les préparez vous?


13.5.13

Le secret des Fluffy Pancakes {bien gonflés et très moelleux}



 Avant quand je voulais faire des pancakes, j'utilisais une préparation,  je rajoutais des oeufs et en 5 minutes, on pouvait déguster notre petit déjeuner. Mais ça c’était avant... Avant de goûter les meilleurs pancakes  jamais mangés dans un hôtel lors de notre séjour avec la famille en janvier. Leurs pancakes étaient super gonflés, super moelleux, super bons!! Et je n’étais pas la seule a le penser... Alors moi aussi, j'ai voulu essayer de réaliser ces petites merveilles et après quelques tentatives, je crois que je me suis rapprochée du but {il faudrait que je retourne a l'hôtel pour vérifier...} 

Les ingrédients:

250g de farine
2 oeufs
60g de sucre en poudre
1 sachet de cure vanille
1 sachet de levure chimique
7cl de beurre fondu (+ un peu pour la poêle)
20cl de lait 1/2 écrémé
1 pincée de sel

Le déroulement:

Mélangez la farine, la levure, le sel, le sucre et le sucre vanillé
Séparez les blancs des jaunes d'oeufs, ajoutez les jaunes a la préparation  puis le beurre et le lait progressivement.

Jusque-la, pas de secret!!




Battez les blancs en neige et incorporez-les délicatement a la préparation  cela va apporter de la légèreté, du moelleux et faire gonfler vos pancakes.
Vous pouvez bien-sur mélanger directement les blancs dans votre préparation, mais dans ce cas, il faudra laisser reposer la pâte minimum 30 minutes, l’idéal étant de la laisser reposer toute la nuit.

{J'en connais 2 qui vont adorer cette recette!!}

Bon appétit !



Et vous, comment aimez vous les pancakes? Plutôt fins ou bien gonflés? Quelle est votre recette préférée, je veux tout savoir!


11.5.13

Cookies aux noix de pécan, Werther's {et chocolat}


 Cela fait plusieurs semaines que je fais des tests de photographie culinaire, que j'essaie de dompter la lumière dans mon appartement inondé de soleil. J'habite dans un duplex avec 8m de hauteur de fenêtres et le soleil qui tape très fort a certaines heures de la journée. Pour ne rien arranger, j'ai des murs et un carrelage blancs. Tout ça n'aide pas pour les contrastes, bien souvent trop prononcés
 J'y mets pourtant de la bonne volonté, j'essaie notamment de suivre les conseils des 3 talentueuses blogueuses de Culinographie. Mais je dois avouer que je commençais a désespérer jusqu’à aujourd'hui, ou j'ai enfin photographié des cookies qui me plaisent. J'ai compris que je devais prendre mes photos entre 10 et 11h le matin et c'est un grand pas pour moi... D'habitude, il me fallait appuyer environ 60 fois sur le déclencheur pour obtenir une série de photos plus ou moins convenable, aujourd'hui seulement 10 fois ont suffit. Il faut dire que le fond noir absorbe lui aussi une partie de la luminosité.
 Alors bien sur, il y a encore des progrès, beaucoup de progrès a faire, mais je savoure pour l'instant cette petite victoire sur les rayons du soleil Thailandais. 


 Maintenant parlons des cookies. Ils m'avaient tapé dans l'oeil sur le blog My Baking Addiction. J'ai adapté les quantités données en cups pour obtenir des grammes et j'ai fait un premier test en ajoutant des Corn Flakes et pépites de chocolat au lieu de mettre des Reese comme spécifié dans la recette (je n'ai d'ailleurs aucune idée de ce que sont les Reese!). Le résultat s'est avéré peu concluant, biscuits trop épais  trop fades, trop cuits, sans aucun intérêt. 
 Puis, comme il me restait de la pâte, j'ai modifié les ingrédients en ajoutant cette fois du chocolat, des noix de pécan grillées et de la poudre de Werther's. Ils sont désormais délicieux, mais il y a tout de même quelques règles a respecter, que je vous mentionne dans le déroulement de la recette


 La recette:

 115g de beurre mou
 80g de sucre blanc
 80g de cassonade
 2 cc d'extrait de vanille
 2 gros oeufs
 300g de farine
 2 cc de levure
 1 cc de sel
 80g de pépites de chocolat
 80g de noix de pécan grillées a sec
 80g de poudre de Werther's

 Le déroulement:

A l'aide d'une cuillère en bois, mélangez le beurre, les sucres, la vanille et les oeufs.
Ajoutez petit a petit la farine tamisée, la levure et le sel.
Veillez a ce que la pâte soit homogène (j'ai fini par mélanger a la main) et ajoutez ensuite les pépites de chocolat, les noix de pécan grossièrement concassées et la moitié de la poudre de Werther's.

Préchauffez votre four a 180 degrés.
Formez des petites boules de pâte (l’équivalent d'une grosse cuillerée a café) et aplatissez-les dans votre main. 
Posez chaque cercle sur du papier sulfurisé et aplatissez bien a nouveau, l’idéal étant d'obtenir une épaisseur de pâte de 3mm maximum (ça gonfle beaucoup pendant la cuisson). 
Versez un peu de poudre de Werther's sur chaque pièce.
Enfournez 10 minutes.

 Bon appétit !  
 


Quelle est votre recette de cookies préférée?



7.5.13

Le top qui brille {juste un peu}

 L'autre jour, je vous parlais du top Burda auquel j'avais rajouté des froufrous aux manches, c’était ici. Je vous disais qu'il était tellement agréable a coudre que j'en avais fait 2 d'affilé (même 3 si on compte la toile). Voici donc aujourd'hui l'autre version. 
 Pour le réaliser, j'ai choisi un coton kaki assez épais, le même que pour ma robe officier. Par contre j'avais envie d'un peu de fantaisie, alors j'avais prévu de rajouter un passepoil rose fluo autour de l'encolure. Puis finalement, le rendu me paraissait encore un peu terne... j'ai donc ajouté un biais satiné couleur bronze en bas, ainsi qu'un petit noeud avec le rappel de la couleur. J'ai hésité pour l'emplacement du noeud, je voulais au départ le positionner au milieu du passepoil du dos, mais en fait le top me paraissait vraiment trop nu vu de devant... il a finalement atterri devant!

 Le modèle utilisé est donc a nouveau le patron 5A du hors-série Burda Automne/Hiver 2012.

 Et puis, ce n'est pas trop mon habitude de faire des gros plans sur des choses pas très belles, mais j'aimerais surtout avoir vos avis sur les coutures a la surjeteuse. En fait, depuis que j'ai ma surjeteuse, j'utilise du fil blanc ou noir pour les coutures intérieures, mais ce n'est pas très joli quand le tissu est d'une autre couleur.  D'autant que pour ce top, j'ai fait un simple rentré au niveau de l'emmanchure au lieu du biais que je pose d'habitude. Du coup, ça ne se voit pas de l’extérieur, mais je trouve quand même que les coutures intérieures sont un peu trop voyantes... 
 Comment faites-vous? Est-ce que vous achetez systématiquement plusieurs bobines assorties a votre tissu? 
 En l'occurrence  j'utilise 4 fils, ça veut dire qu'il faudrait que j’achète 5 bobines a chaque fois (4 pour la surjeteuse et une autre pour la MAC)




3.5.13

Robe salopette et top {a froufrous}



 Voici la dernière tenue qui vient de rejoindre ma garde robe: une nouvelle robe-salopette avec un top a froufrous. J'ai d'abord cousu ce top de chez Burda, qui n'a d'ailleurs pas de froufrous a l'origine, mais qui est très bien coupé. Et puis, comme j'avais plusieurs modèles de robes-salopettes en tête, c’était l'occasion rêvée d'assortir les 2 pièces. 

 Je me suis inspirée d'un modèle de chez Zara, que je viens d’épingler ici. J'ai dessiné le patron en reprenant plus ou moins les mesures de ma première robe-salopettepubliée ici. Tout s'est déroulé a merveille... jusqu'au montage des poches qui m'ont donné du fil a retordre! L’extérieur de la robe est en molleton, le même que celui utilisé pour ma robe triangles, elle est entièrement doublée dans le même tissu que le top et elle se ferme par 2 boutons pression de chaque coté. 

Modèle 5A, hors-série Burda Automne/Hiver 2012
 Figurez-vous que ce top est un régal a coudre et tellement bien coupé,  que j'en ai cousu un autre a la suite... a suivre donc.






 Aimez-vous les robes-salopettes? Avez-vous des modèles a me conseiller? Car il me reste des boucles de salopettes que je n'ai pas pu utiliser pour celle-la...