30.11.12

Une {goutte} de Bordeaux

Une nouvelle pièce en velours pour ma garde-robe d'hiver. Je suis une fois de plus partie d'un modèle du Dress Style Book: la robe taille haute.




J'ai rajouté une fausse patte de boutonnage en velours elle aussi, mais kaki. J'y ai posé un biais en coton bordeaux enduit ainsi que des boutons pression, comme sur ma robe officier. J'ai également coupé une ceinture dans le velours kaki... On dirait que le bouton n'est pas au milieu dans le dos et pourtant il l'est!



Je la trouve finalement assez stricte, elle est peut-être un peu trop longue de 2 ou 3cm, qu'en pensez-vous? Elle n'est pas destinée a être portée pour aller travailler mais pour les vacances...




27.11.12

Robe en velours {+} col Claudine

Une nouvelle petite robe en velours et élasthanne, a col Claudine. Le patron est issu du Dress Style Book, c'est le même modèle que la robe "Pti Pois". Comme la dernière fois, je n'ai pas fait la patte de boutonnage et j'ai rajouté un col Claudine sur cette version.



Les photos sont très sombres et ne laissent pas vraiment apparaître le col, merci le super orage a Bangkok au moment des prises! D'ailleurs, j'ai oublié de mettre de la toile thermocollante sur le col. Grosse erreur: il gondole un peu, c'est pas terrible...



Vous vous demandez peut-être pourquoi je couds cette matière si chaude et bien c'est tout simplement parce que nous rentrons en France a Noel. J'ai donc besoin d'un mini-dressing d'hiver! La robe étant un peu large, ça laissera l'occasion a la frileuse que je suis d'ajouter un petit pull en dessous.


23.11.12

Ma robe {officier}

Aussitôt acheté, aussitôt cousu! Je n'ai pas pu m’empêcher de confectionner une petite robe dans l'un des tissus que j'ai récemment ramené de Sampeng Lane. J'ai choisi le coton kaki, super agréable a coudre et qui s’avère être une merveille a porter... J'avais flashé sur une robe officier "Heimstone" affichée dans mon pinterest, qui m'a servie de modèle.



Pour le patron, je suis partie de la robe I du livre "Tuniques, Robes, etc.". J'ai fait une encolure ronde et ajouté un plastron avec des boutons pression. J'ai également mis les manches de la blouse 116 du Burda Style de Septembre 2011, vue ici.



J'ai rencontré une difficulté, enfin 2 plutôt. La première, c'est qu'une seule seconde d’inattention m'a fait poser un bouton pression a l'envers. Je ne sais pas si vous avez déjà essayé de retirer un de ces petits trucs... et bien c'est l'horreur, mais j'y suis quand même arrivée avec l'aide d'un couteau et d'un tournevis. La seconde difficulté m'est apparue a l'essayage: la robe était beaucoup trop large et ça se voyait surtout dans le dos. Grosse déception, car je m’étais vraiment appliquée a la coudre et j'aurais bien voulu que le résultat soit presque parfait. Du coup, j'ai ajouté 2 autres boutons pression a l’arrière pour la cintrer un peu et finalement, elle me plait bien comme ça.



Petit mémo pour la prochaine fois: faire 2 pinces dans le dos, de 3cm chacune au niveau de la ceinture et réduire la ceinture de 6cm.



20.11.12

Pahurat & Sampeng Lane

Si il y a bien un endroit que toutes les couturières de Bangkok connaissent, c'est le marché aux tissus de Chinatown. Des centaines et des centaines de vendeurs répartis entre Pahurat (les vendeurs Indiens) et Sampeng Lane (les vendeurs Thais). Pahurat est un marché couvert aux allées étroites et a la chaleur parfois intenable, accentuée par toutes les poussières des mètres de tissus que l'on y coupe. Au bout de Pahurat, se trouve une petite rue piétonne appelée Sampeng Lane. Les marchands de tissus et accessoires de couture en tous genres y sont implantés a touche touche. Quand on s'y promène, il faut jongler entre les  vendeurs ambulants de fruits secs, les mobylettes qui font les livraisons de rouleaux de tissus et les autres clients ou curieux qui s'y rendent par milliers chaque jour. Autant dire que l'on n'avance pas vite... et pourtant c'est toujours un régal pour moi d'y mettre les pieds. Je ne sais jamais sur quelle merveille je vais tomber et ce matin, la pêche a été bonne !! Je commence a avoir mes petites habitudes et je connais les  boutiques qui ne me déçoivent jamais. 
Vous ne verrez pas d'images du marché en lui-même, car je m'y rends avec le strict minimum, un appareil photos pouvant disparaître très rapidement, au vu de la foule.






J'ai indiqué les prix sur mes photos, ça ne vous intéresse pas forcement, mais ça me fait un mémo.


J'ai surtout pris des tissus aux couleurs hivernales, c'est ce qui m'inspire pour le moment, je vais bien réussir a leur trouver des patrons.



Je suis restée bouche bée devant les plastrons en crochet, je les imagine déjà sur des robes, j'ai hâte que tout ça prenne forme!



Et voila, maintenant il ne me reste plus qu'a m'y mettre !

17.11.12

Bonjour la jupe {!}

Après plusieurs billets culinaires, je reviens aujourd'hui avec un peu de couture... il était temps! C'est l'occasion de vous présenter ma participation au concours organisé par Bisoudoudou pour les 4 ans de son blog. Le but était de réaliser un de ses tutos parmi 4 modèles. Mon choix s'est porté sur la jupe Bonjour et j'en suis entièrement satisfaite. J'ai fait quelques modifs et je n'ai pas vraiment suivi les instructions... ça doit être l'habitude d'utiliser des patrons en japonnais et de ne regarder que les dessins {!} 




En ce qui concerne les illustrations de mes photos, j'ai été largement inspirée par le travail de (Ma + Chr), découvert grâce a l'article de Premier reg'art. Ce qu'elles font est fabuleux et m’obsède depuis quelques jours. Je ne prétends pas avoir, ne serait ce que, la moitié de leur talent créatif, mais j'ai essayé de réinterpréter quelques idées a ma manière, avant de pouvoir passer a autre chose.



Pour ce qui est des modifications apportées a la jupe, je l'ai  tout d'abord doublée et du coup, je n'ai pas mis le biais tout autour. Je l'ai aussi raccourcie de 10 cm car je n'ai pas fait le double rentré prévu au niveau de la ceinture. J'ai simplement passé un élastique large entre les 2 épaisseurs de tissu. Je n'ai pas mis non plus le noeud a la taille car j'aime bien l’idée de pouvoir porter des ceintures différentes a assortir a mes chaussures, sacs ou bijoux... mais j’hésite quand même a le rajouter.



Au final, c'est une jupe facile a réaliser et très confortable. La taille proposée par Bisoudoudou est parfaite pour un 36.



Vous pouvez vous aussi participer jusqu'au 30 novembre, toutes les infos et patrons sont sur son blog.




12.11.12

Battle Food 2 {la pizza-nuts}



Il y a 15 jours, ma copinaute Emilie du blog By Plou m'a proposé de participer a une Battle Food organisée par les Goûters de Nanie. Quand j'ai vu que le thème choisi était la pizza, j'ai tout de suite été inspirée... par des idées un peu saugrenues au départ, j'avoue{!}. Puis, je me suis finalement arrêtée sur le concept d'un mélange entre la Thaïlande et l'Italie: un plat thaï sous forme de pizza, pourquoi pas? J'ai choisi de réaliser du poulet aux noix de cajou, sur une base de pâte a pizza très fine et croustillante.




















Pour 3 pâtes fines:
- 500g de farine
- 1 sachet de levure de boulanger
- 1 cuillère a café de sel
- 1 cuillère a café de sucre
- 1/4 de litre d'eau tiède

Mélanger la levure + le sel + le sucre + l'eau et laisser reposer 10 minutes (une mousse brune va se former a la surface)
Ensuite j'ai mis la farine dans la machine a pain (fonction pâtes levées) et fait un puits pour y verser le mélange. Il est aussi possible de la faire a la main en pétrissant la pâte soi-même et en la laissant reposer une bonne heure.

Pour la garniture d'une seule pâte:
- 1 boite de tomates entières pelées
- 1 poignée de noix de cajou
- 1 carotte
- 1 poivron rouge
- 1 oignon
- 200g de poulet
- 1 cuillère a café de sauce huître
- 1 cuillère a café de sauce poisson
- 1/2 cuillère a café de sucre
- 4 cuillères a café d'eau
- 1 cuillère a café de farine de mais
- piments séchés et spring onions en option 
- sel et poivre a votre convenance

1- Faire revenir les oignons dans de l'huile d'olive et y ajouter les tomates grossièrement découpées. Laisser mijoter quelques minutes
2- Découper le poulet et le faire précuire a la poêle
3- Pendant ce temps, préparer la sauce: dans une petite casserole, verser l'eau, la sauce huître, la sauce poisson, le sucre et la farine de mais. Bien mélanger et faire chauffer 3 minutes a feu doux. Verser ensuite sur le poulet et le laisser chauffer encore 1 minute (le poulet va absorber la sauce)
4- Étaler votre pâte a pizza et y ajouter la sauce tomate/oignon, le poulet, le poivron découpé en cubes, les noix de cajou et enfin la carotte découpée en fines lamelles

Mettre 20 minutes au four a 200 degrés  Au bout de 10 minutes de cuisson, recouvrir votre pizza d'aluminium pour que les carottes ne soient pas trop desséchées et que les noix de cajou ne noircissent pas.

C'est prêt!




Découvrez les réalisations des autres participantes:



Merci Mélanie pour ce thème.



9.11.12

La pâte a tartiner {recette divine}






























Il y a bien longtemps que je cherchais une recette de pâte a tartiner digne de ce nom... une recette riche en noisettes, contenant des ingrédients a peu près sains. Je voulais notamment éviter l'utilisation du lait concentré, parce que tant qu'a remplacer le "N.", autant que ma préparation soit la plus naturelle possible. J'ai trouvé mon bonheur en visitant le blog de Laurence. Je l'ai découvert il y a quelques jours et j'ai été totalement conquise par les ingrédients de sa recette: du lait végétal de noisettes fait maison et quelques petites choses plus bio les unes que les autres. Du coup, j'ai eu envie de tester très rapidement. Ce qui m'a surtout intriguée, c'est le lait végétal car je ne m’étais jamais penchée sur la question. Pour moi le lait, c'est du lait de vache, c'est tout!




J'ai donc commencé par la préparation du lait végétal: 

1 litre d'eau minérale et 100g de noisettes que j'ai laissés macérer toute une nuit. 
Le lendemain, j'ai récupéré les noisettes, les ai rincées et j'ai remis un litre d'eau avant de passer tout ça au mixeur. 
Pour le filtrage, j'ai disposé un torchon dans un saladier et j'y ai versé le mélange. 
J'ai donc recueilli 1 litre de lait de noisettes dans mon saladier et les résidus de noisettes dans mon torchon {par contre, je crois qu'il fallait enlever la peau des noisettes, Ooops}



Une fois le lait obtenu, j'ai pu passer aux choses sérieuses, la réalisation de la pâte a tartiner!



Les quantités que j'ai utilisées:

- 100g de noisettes
- 50g de cacao en poudre non sucré
- 14cl de lait de noisettes maison
- 1 cuillerée a café d'huile de noisette
- une pincée de fleur de sel
- 3 a 4 cuillerées a café de miel 
- quelques gouttes de sirop d'agave

Pour la préparation, c'est très simple et rapide {10 minutes top chrono}:

- Faire griller les noisettes et les mixer 
- Ajouter le cacao, puis le sel, puis l'huile de noisette
- Ajouter le miel et le sirop d'agave
- Ajouter enfin le lait petit a petit et mélanger avec une cuillère en bois


C'est prêt !!




J'ai réalisé des madeleines et de petits roulés pour pouvoir tester ma pâte a tartiner. 
La recette des madeleines est ici. Celle des roulés par contre, ne m'a pas convaincue, ils sont bons mais trop "cassants".



Inutile de vous dire que cette recette est un régal. J'ai vraiment été bluffée. A vous d'ajouter la quantité de lait qui permet d'obtenir la consistance que vous désirez. Pour ma part, j'avais obtenu la texture parfaite avec mes 14cl de lait, mais ensuite j'ai mis mon pot au frigo alors ça a un peu durci. La prochaine fois, je mettrai quelques centilitres de lait en plus.



Maintenant, il ne me reste plus qu'a trouver une utilisation pour le reste de mon lait et mon résidu de noisettes, appelé aussi "Okara". J'ai quelques idées notamment des petites brioches, ou des crêpes, ou du riz au lait {mais ça j'en ai déjà fait il y a peu}. Quoi qu'il en soit, je peux vous assurer que ça ne va pas se perdre!
Merci encore Laurence...

Et vous, ça vous donne envie?

6.11.12

Jojo et Kiki {vous invitent pour le dessert}

Les Thaï ne sont pas très calés sur les desserts. D'ailleurs, ils préfèrent largement le salé au sucré. On trouve dans les petites "pâtisseries" des gâteaux qui ont l'air appétissants, mais qui s’avèrent souvent être plus jolis que bons. Au restaurant, pour le dessert, on a surtout le choix entre une assiette de fruits ou de la glace. Le bonus, c'est quand vous voyez inscrit sur la carte "Mango & sticky rice" {de la mangue au riz gluant}. C'est rapidement devenu mon dessert favori et pour cause: la mangue est le fruit que je préfère et le riz au lait était, en France, mon petit péché mignon du dimanche... Alors une mangue fraîchement découpée, accompagnée de riz gluant recouvert de lait de coco, je ne pouvais être que conquise! 




Pour la petite anecdote, après quelques semaines d'immersion dans mon nouveau pays, j'avais voulu réaliser cette gourmandise moi-même, a la maison. Une fois tous les ingrédients réunis, je me suis mise au travail. Tout se déroulait a merveille, jusqu'au moment ou j'ai goûté ma mixture et me suis aperçue que c’était un peu salé. J'ai donc rajouté ce qui, pour moi, était du sucre... mais ça devenait de plus en plus salé, jusqu’à être immangeable. Après consultation approfondie du petit paquet de cristaux blancs dont j'avais abusé, je me suis rendue compte que c’était du sel et non pas du sucre!!! Ah la catastrophe, tout a fini a la poubelle et je n'en ai pas refait avant longtemps...



Depuis que j'ai réussi a différencier le sel du sucre, mon riz est bien meilleur... et il se transforme parfois en créature étrange!




                     Les ingrédients:                           
                    {Pour 4 personnes}                          
                 ...2 belles mangues                            
                 ...250g de riz gluant                          
                 ...100ml de lait de coco                       
                 ...50ml d'eau                                  
                 ...75g de sucre                                
                 ...1/4 de cuillère a café de sel               

La recette:

Bien laver le riz
Le recouvrir d'eau et laisser reposer pendant au moins 3 heures
Faire chauffer le riz a la vapeur pendant environ 30 minutes {au  dessus d'une casserole d'eau bouillante par exemple}
Mélanger le lait de coco, l'eau, le sucre et le sel
Verser cette mixture sur le riz et laisser reposer pendant 10 minutes
Couper la mangue et la disposer dans une assiette
Accompagner du riz gluant
Vous pouvez ajouter du lait de coco sur le riz juste avant de servir

Bon appétit !



1.11.12

La petite robe noire {à pois}

J'ai enfin testé la petite robe noire qui fait la couverture du Simple Chic de Machiko Kayaki. Ce livre est vraiment une merveille d'ailleurs. Cette fois, j'ai donc jeté mon dévolu sur le modèle no.3. Par contre, j'ai beaucoup réduit la longueur, je dirais 15 a 20 cm au moins. 



J'ai choisi un tissu extensible qui m'a permis de ne pas mettre de fermeture éclair et je n'ai pas fait la doublure non plus. 


Résultat, j'adore le tombé de cette robe et je prévois déjà de la refaire dans un tissu moins fluide. J'imagine que l'effet sera totalement différent. A suivre très bientôt, donc...