28.7.12

{Partir a Ko Surin}

L’île de Surin, en Thaïlande, c'est un peu le paradis. 
L'eau y est si transparente qu'on y voit ses pieds... même quand on n'a plus pied. 
On peut y voir des poissons de toutes les couleurs sans avoir besoin de faire de la plongée avec bouteilles... un masque, un tuba et c'est parti.
C'est beaucoup moins touristique que les autres îles de la mer d'Andaman car il n'y a pas d’hôtel et du coup on y trouve un coté authentique, sauvage et hors du temps.

Attention cependant, Surin est au coeur d'un parc naturel, donc protégé et il n'y a aucun accès vers cette île entre mai et octobre (sauf tour operators mal intentionnés). Il s'agit de protéger la faune et la flore sous-marines d'une part mais aussi de ne pas se faire piéger par les montées des eaux intempestives... mousson oblige. 
La meilleure période se situe entre décembre et mars.

Pour s'y rendre entre novembre et avril, 2 options testées et approuvées:

- loger sur une île avoisinante (ou terre avoisinante, genre Khaolak)et y aller en excursion pour la journée. 
Vous partez en bateau le matin. On vous prête les masques, tubas et palmes. Vous faites un ou 2 arrêts snokelling en chemin, puis on vous dépose quelques heures sur Surin le temps de déjeuner et de faire trempette. Vous repartez en bateau en milieu d’après-midi, faites un dernier stop snorkelling, puis retournez sur la terre ferme.

- camper directement sur Surin (logement en toile de tente ou  petit bungalow tenus par le parc) 
Vous vous réveillez le matin, ouvrez la fermeture éclair de votre tente pour découvrir une carte postale géante juste en face de vous! (car vous dormez directement sur la plage). Il faut par contre réserver a l'avance.
N'oubliez pas cependant d'emporter une lampe torche pour faire face a l'extinction des feux effective a 22h.










Il y a d'autres façons de découvrir Surin, notamment en passant  la nuit sur un bateau dans l'archipel .
Pour plus d'informations, visitez le site du parc ici.


4 commentaires: